lesmarinettes - Page 5

  • Les meubles... l'armoire de Daphné

    Ma "grande" avait besoin d'une "grande" armoire, forcément... On a récupéré celle-ci chez des voisins, on lui a fait traverser la rue, je l'ai poncée (parce que la bête était vernie), traitée et repeinte en bleu canard (ne vous fiez pas à la photo) selon les désirs de cette chère enfant ("je veux la même armoire que Raiponce! ")

    Trop facile ! Enfin, presque...

    l'armoire de daphné.JPG

    A l'intérieur, les panneaux sont de couleur vermillon et les traverses en bleu canard. 

  • Les murs... Chez Swann

    Ou presque... Sur toute la longueur de ce mur presque blanc, tout triste et solitaire, j'ai peint une corde sur laquelle j'ai "accroché" un crabe, un lapin, une guitare, des chaussettes, un poisson rouge, un chapeau... J'y ai aussi perché un chat, une hirondelle et un hibou.

    En attendant le grand "ravalement de façade" (prévu pour "un jour,bientôt"), ça sera plus gai ainsi...


    les murs de swann.JPG

    Un pochoir et un peu de couleurs, deux patères noires, un petit pochon et le fameux porte-monnaie issu du troc avec Bidouilles43. j'y accroche ses vêtements,ses doudous, ses bidules...

    peinture,mur,décoration

  • Les murs... L'oiseau

    Imaginez donc, une grande étendue blanche toute triste...

    Hop! Hop! un peu de peinture et voilà un oiseau, des feuilles, de la nature...

    oiseau.jpg

  • Les murs... Le citronnier

    Je suis comme ça : si vous me donnez un mur blanc (pas vraiment neuf, sinon, je n'ose pas... ) et si vous me dîtes qu'un jour on refera les murs mais qu'en attendant, ce mur-là restera tel qu'il est, hop! Je sors mes pinceaux... Parce qu'on pourra toujours repeindre le mur plus tard, mais qu'en attendant, c'est peut-être plus joli comme ça...

    Ce jour-là, j'avais envie de nature. 

    citronnier.jpg

  • Oh lala! On est déjà en décembre?

    Non, ce n'est pas Noël, ce n'est même pas le jour de mon anniversaire... Et pourtant, après quelques rebondissements (liés à la voiture jaune...) est arrivé entre mes mains un beau paquet..! En provenance direct de Lastucieuse avec qui j'avais fait un troc. ( D'ailleurs, je serais vous, j'irais de ce pas lui rendre une petite visite pour le plaisir des yeux...) Cliquez juste là et vous vous retrouverez là-bas... lastucieuse

    Et quel paquet!

    a l'arrivée.jpg

    A l'intérieur, plein de jolis paquets enveloppés avec du papier de soie de toutes les couleurs et joliment étiquetés, tamponnés, avec une belle lettre toute fleurie et il y a en plus une délicieuse odeur qui se dégage de l'ensemble... Je n'y crois pas, je suis ravie... je n'ose pas les ouvrir, ces paquets... Ils sont si jolis...

    Mais je ne résiste pas bien longtemps... De toute façon, il faut que je les ouvre sinon mon petit bout d'homme va s'en charger pour moi. (D'ailleurs, il est aussi content que moi... Quand je vous dis que c'est Noël chez nous...)

    Ce premier paquet tout de rose vêtu, je vais l'ouvrir avec vous. 

    trousse.JPG

    Dans ce beau paquet rose, j'ai trouvé une trousse de toilette avec mon prénom brodé... Pour partir en voyage, en week-end... Décidément, Lastucieuse connait son affaire dès qu'il s'agit de faire plaisir... En plus, elle a glissé à l'intérieur des produits de beauté rien que pour moi... Je suis aux anges ! Merci,merci !

    trousse 2.JPG

    Voici le deuxième paquet (voyez comme c'est joli !) : 

    badges 1.JPG

    A l'intérieur, j'ai trouvé deux badges extra, bien emballés, avec étiquette et ruban, tout ce qu'il faut...

    badges 2.JPG

    Ce sont les puces qui vont être heureuses... Grâce à toi, Lastucieuse, je vais me transformer en "super maman" à la sortie de l'école... Merci ! Merci pour elles ! Je les ai réemballés pour leur laisser le plaisir de la découverte! 

    Puis le troisième paquet, il est beaucoup plus grand que les autres : 

    housse 1.JPG

    Avec à l'intérieur, une magnifique taie en lin retravaillée avec de la dentelle sublime et des broderies délicates... qui va aller de ce pas décorer mon lit... Allez hop! Merci !

    housse 2.JPG

     

    Et le quatrième paquet (non mais vous vous rendez compte? Quatre paquets ! ) est un paquet dodu et moelleux à souhait : 

    coussin bain 1.JPG

    Avec à l'intérieur, un mignon petit coussin en lin imprimé, très joli, adorable... Je vais l'attacher, sinon je risque de me le faire subtiliser par mes filles qui jouent encore et toujours à la poupée...Et ça, il n'en est pas question ! 

    coussin bain 2.JPG

    Cerise sur le gâteau, il y avait aussi un magazine... c'est la petite attention en plus... Comment a-t-elle su que j'adorais lire un magazine quand je prends une minute rien qu'à moi?

    pour finir.JPG

    Et pourtant, comme je vous le disais : ce n'est même pas mon anniversaire... La dame est vraiment, incroyablement, superbement généreuse!!! Je te dis "Merci", Lastucieuse, "Merci" du fond du coeur... Tu habiterais un peu plus près, je viendrais de ce pas t'embrasser... Ce n'est pas le cas, alors je t'envoie des baisers par milliers... 

  • Le mouton blanc

    mouton,tirelire,céramique,décoration enfant,décoration

    Ce mouton en terre rouge, martelé doucement et émaillé en blanc brillant a reçu en prime quelques grosses taches de couleurs vives sur le dos et le museau. C'est une tirelire à quatre pattes qui porte une fente sur sur le dessus  et fermée en -dssous par un gros bouchon de liège.  

    mouton,tirelire,céramique,décoration enfant,décoration

    Bêêêê !

  • Un petit supplément d'âme...Mes enfants

    Parler de soi... C'est vraiment pas évident ! Comme je n'ai jamais été très forte pour ça, j'ai trouvé le truc : je vais vous parler de mes enfants ! De toute façon, quelque part comme Souchon, j'ai toujours 10 ans... Enfin, j'aimerais bien...

    les enfants.jpg


    Ma grande a 8 ans, Daphné. 

    C'est la coquette, la miss bracelets, barrettes et colliers. Elle rêve d'avoir les cheveux aussi longs que ceux de  Raiponce. Elle aime écrire et inventer des tas d'histoires dans ses cahiers. Elle adore nager, faire du vélo, cueillir des fruits, faire la vaisselle (bizarre...) et collectionner les sacs (un peu comme sa maman...)

    Ma cadette a 6 ans, Adèle.

    C'est l'artiste. Elle a redécoré les murs de sa chambre avec ses crayons, de la colle et des dessins... Elle invente aussi des poupées avec des branches de bois, du tissu et du scotch, des lanternes en bouteille plastique, des guirlandes, des systèmes de rangement avec ficelle et gri-gri... Elle adore les couleurs, les animaux, se déguiser, jouer à la dînette avec des marrons et serait bien capable de nous transformer la maison en ferme ou en zoo (mais sans les cages). 

    Mon benjamin a 2 ans, Swann. 

    C'est le petit cascadeur joyeux (il a toujours une bosse, une égratignure...). C'est notre petit déménageur bricoleur. Il voue une passion sans limite aux camions. (Et là, je ne sais pas pourquoi...)

  • Pour fêter la naissance de Lilian...

    Les lettre sont en terre blanche. Elles ont été étalées au rouleau à pâtisserie, découpées, séchées, poncées, peintes à l'engobe, puis cuites, émaillées et recuites. Sa maman m'a dit adorer le vert anis et le bleu... (Elle ne les a pas encore vues en vrai.)

    J'espère qu'elles lui porteront chance, que sa vie sera belle et remplie de bonheur.

     

    lettres,céramique,décoration,décoration chambre d'enfant


     

  • Sardine à coudre pour troc...

    poisson, décoration,troc,céramique

    Petite sardine en terre blanche, engobes et émail transparent. Peu épaisse, elle a été percée sur la tranche à deux endroits pour être facilement cousue sur du tissu. A troquer...

  • Poissons à troquer...

    poisson, décoration,troc,céramique

    Deux poissons en terre blanche, engobes,couleurs sous-émail et émail transparent à troquer... Comme ils sont percés, on peut les accrocher sur une ficelle par exemple.

  • Lot de gri-gri à troquer...

    gri-gri,troc,céramique,décoration

    Deux boutons décoratifs en terre blanche émaillés en anis et bleu canard. 

    Une fleur de cerisier en terre blanche émaillée en blanc, rouge et rose. 

    Un oiseau en terre blanche, engobe noir et émail anis. 

    Ces 4 pièces à coudre, à suspendre ou à accrocher sont émaillées des deux côtés. 

  • Plaque à troquer...

    plaque de porte,céramique


    Petite plaque de porte "Le Bain" en terre blanche et émail transparent. Verso lisse. A troquer...

  • Tutoriel "Fleur en céramique"

    Voici un tutoriel pour réaliser des fleurs en céramique que vous pourrez accrocher sur des branches ou sur des "tiges" de fil de fer pour faire un bouquet poétique et durable. 

    Personnellement, j'utilise de la terre à faïence lisse rouge ou blanche mais à vous de trouver votre propre matière... Attention , pour travailler la terre sans qu'elle ne "colle", privilégiez une planche en bois et un rouleau à pâtisserie en bois : pas de plastique... Pour la découper, vous pouvez utiliser couteau, cutter, fourchette, raclette... 

    Première étape : Etalez la terre au rouleau à pâtisserie

    Si vous voulez une épaisseur uniforme, vous pouvez fixer sur les deux longueurs d'une planche en bois des tasseaux de l'épaisseur de votre choix. En faisant rouler le rouleau à pâtisserie dessus, vous obtiendrez ainsi une feuille d'épaisseur uniforme. (Pour voir la photo de la planche ainsi préparée, rendez-vous sur le tutoriel "la pièce montée")

    Tracez un "flocon" à 5 branches pour dessiner les 5 pétales de la fleur de façon régulière. Bien sûr, vous pouvez faire autant de pétales que vous voulez...

    Dessinez les pétales. Pas besoin de trop les arrondir : vous pourrez le faire avec les doigts une fois les pétales découpés et la fleur formée. 

     fleur1.jpg

    Percez la fleur au centre avec le manche d'un pinceau, une mèche à bois, le manche d'un couteau... Ici, j'ai utilisé le manche de mon outil. 

     tutoriel céramique

    Attention, en séchant et en cuisant, la terre va un peu se contracter : le trou et la fleur seront donc plus petits... Prévoyez donc un trou suffisamment large pour pouvoir y glisser l'extrémité d'une branche ou d'une tige en fil de fer épais. 

    Deuxième étape : Préparer le support de la fleur

    Préparez votre barbotine (rendez-vous sur le tutoriel "la pièce montée" pour voir comment se prépare la barbotine...)

    Réalisez un petit anneau du même diamètre que votre trou avec un peu de terre fraiche, fermez-le en utilisant un peu d'eau. (Vous pouvez le former sur le manche en bois de l'outil que vous avez utilisé pour percer la fleur) 

     fleur4.jpg

    Griffez le pourtour du trou avec la lame d'un couteau. Griffez la tranche de votre "anneau" de terre.

     tutoriel céramique

    Etalez la barbotine avec le bout de votre doigt sur les deux parties à souder et appliquez doucement, mais fermement l'anneau sur le pourtour du cercle. Lissez la terre au niveau de la soudure, il ne faut pas qu'il y ait de bulle d'air ou de trou. Pour éviter de déformer l'anneau en lissant avec le doigt, vous pouvez placer le manche de votre outil au centre de votre fleur (s'il n'est pas trop long). 

    tutoriel céramique

    Le support vous permettra de maintenir la fleur en place sur sa "tige".

    Attention : il faut enlever l'outil pour le séchage...

    Troisième étape : Les finitions

    Avec la pulpe du doigt, vous pouvez arrondir les bords des pétales avec un peu d'eau. Lissez la surface. Vous pouvez aussi réaliser doucement quelques traits avec la lame d'un couteau pour rendre les pétales plus réalistes, faire des impressions avec un morceau de dentelle ou bien une surface irrégulière (j'utilise parfois le bout d'un dé à coudre)...

    Pour le séchage de votre fleur, placez des petites boules de terre sous les pétales de façon à les remonter légèrement par endroit.

    tutoriel céramique

    Couvrez d'un sac plastique pour le séchage (sans emballer votre fleur...), il évitera à la terre de sécher trop rapidement et de fendiller. 

    Pour la cuisson de votre fleur, vous pouvez vous renseigner auprès d'un artisan potier ou d'une association de cours de poterie, ils acceptent parfois de prendre des pièces dans leur four contre un petite rétribution.

    Vous pourrez ensuite peindre votre fleur avec de l'acrylique.  

  • Le facteur est passé...

    Il y a quelques temps, nous avons fait un troc avec Bidouilles43 de 

    http://mesbidouillesdefilsetdetissus.blogs.marieclaireidees.com/

    et ce matin, j'ai croisé le facteur qui m'a remis une grande enveloppe... Et là, accompagné d'un gentil petit mot sur lequel elle avait une pensée pour tout le monde (mes deux grandes, mon petit cascadeur et moi...),j'ai trouvé trois chouettes porte-monnaie berlingots et une pochette aussi jolie recto que verso... J'ai été gâtée ! Merci Bidouilles43 ! Tes porte-monnaie, j'en rêvais !

    les 4 merveilles.jpg

     

    troc,couture,couture enfant

    troc,couture,couture enfant

    troc,couture,couture enfant

    troc,couture,couture enfant

    troc,couture,couture enfant

    Merci ! Merci !Merci ! (j'en connais qui vont être contentes à leur retour de l'école ! )

    ps : j'espère que mon colis est bien arrivé de ton côté...

  • Tutoriel "La pièce montée"

     

    tutoriel céramique

    Première étape : On étale et on découpe les tours des deux étages

    Personnellement, j'utilise de la terre à faïence lisse blanche ou rouge, toute simple ! Mais à vous de choisir votre matière...

    Il faut commencer par étaler la terre au rouleau à pâtisserie sur une planche en bois. (attention, il ne faut pas utiliser de planche ou de rouleau en plastique. La terre et le plastique ne sont pas compatibles : la terre "colle" dessus et c'est la galère !) 

    On commence par les "tours" des 2 parties. 

    Pour les dimensions des pièces à réaliser, vous pouvez utiliser un verre, une tasse, une boîte de lait maternisé... Du moment que c'est cylindrique...ça ira. Il en faut 2 de taille différentes. 

    Pour respecter une épaisseur uniforme, vous pouvez utiliser une planche sur laquelle vous aurez fixé au préalable des tasseaux sur les côtés comme ici  (ils font à peu près 1 cm de hauteur) : 

     pièce montée 2.JPG

     Une fois la terre étalée, découpez une bande de terre au couteau ou au cutter... en suivant doucement un tasseau ou bien une règle en bois. (J'ai utilisé ici la largeur de deux baguettes )

    Il faut tenir le couteau bien droit car les bords doivent être le plus droit possible. Pour réaliser le pourtour des étages du gâteau, il faut former un cylindre avec la bande de terre. Pour un gâteau à deux étages, il faut deux cylindres et donc, il faut découper deux bandes de terre. 

    pièce montée 1.JPG

    Deuxième étape : On forme les cylindres avec les bandes de terre 

    Il faut griffer les deux extrémités à souder ensemble avec un couteau.  Ici, j'ai taillé les deux bords de la bande à 45 ° en utilisant un tasseau placé perpendiculairement à la bande de terre et en faisant glisser la lame de mon couteau dessus.  Ensuite il faut coller les bouts l'un sur l'autre et on utilise alors la barbotine. 

     pièce montée 3.JPG

    Préparer la barbotine : c'est la colle qui va vous servir pour ajuster ensemble les différentes pièces ! Il vous faut de la terre sèche (en poudre, en miettes ou en petits morceaux) et de l'eau : ça fait comme de la boue assez liquide. (Sur la photo ci-dessus, c'est juste de la poudre : je n'ai pas encore ajouté l'eau.)

    pièce montée 4.JPG

    On étale la barbotine sur les parties griffées et on les soude ensemble. On lisse ensuite du bout du doigt la soudure pour faire disparaître la marque, sans trop appuyer car la terre humidifiée est plus sensible à la pression... Si jamais il y a des petits trous ou des marques difficiles à lisser, on peut ajouter un peu de terre et un peu de barbotine pour les combler. 

    Troisième étape : On découpe les trois disques

    Il faut alors découper les 3 disques de terre. On découpe ainsi deux fois le même disque pour le fond et le dessus du "gâteau" inférieur et un autre disque adapté au cylindre du "gâteau" supérieur. (le disque doit reposer sur les bords du cylindre) 

     

    tutoriel céramique

    A partir de là, il faut laisser la terre durcir un peu. Compter une journée. S'il fait chaud, vous pouvez poser doucement sur les pièces un sac en plastique (sans les emballer...) Il gardera la terre humide. 

     tutoriel céramique

     Quatrième étape : On soude les disques et les cylindres

    Tout d'abord, vérifiez que les disques sont bien à plat avec la main et n'hésitez pas à les applatir si besoin. (En séchant, la terre a tendance à gondoler...)

    Ensuite, on griffe le pourtour des disques et la tranche des cylindres et on soude ces deux parties avec de la barbotine...Pour le gâteau inférieur (le plus gros), il faut faire attention à ne pas enfoncer le deuxième disque quand on l'applique: appliquez-le doucement sur le cylindre sans appuyer trop fort (utilisez la pulpe de vos doigts : il faut être ferme mais agir en douceur !)

     tutoriel céramique

    Vous pouvez remettre un peu de terre et de barbotine à l'intérieur au niveau de la soudure pour combler tous les trous...

    Cinquième étape : Assemblage final

    Avant d'assembler les deux parties du gâteau, il y a une étape importante qu'il ne faut pas oublier... Avec une pointe, percez un trou sous l'étage inférieur et un autre sur le dessus du gâteau inférieur. Les deux trous doivent faire environ  2/3 mm de large... Ces trous vont permettre à l'air de circuler et surtout de sortir. Si l'air reste prisonnier, la pièce va se fendre et risque d'exploser en cuisant sous l'effet de la pression... 

    tutoriel céramique

    (J'utilise toujours les outils, les mèches et autres de mon gentil petit mari et il n'aime pas ça du tout..)

    Ensuite, on fait un essayage avec les deux parties et on marque l'emplacement de la partie supérieure puis on griffe avec un couteau, barbotine et lissage...

    Là, vous pouvez utiliser une éponge humide pour lisser la surface du gâteau. C'est une méthode très efficace...

     tutoriel céramique

    Sixième étape : La décoration 

    J'ai appliqué une fleur sur le dessus avec la méthode barbotine et des petits cercles découpés à l'emporte-pièce. 

    tutoriel céramique

    (Pour découper une fleur régulière : vous pouvez tracer une croix puis une autre à 45° et les huit traits vous serviront à tracer et à découper les pétales)

    Pour devenir dure comme de la pierre, il faut faire une cuisson à 950°. Si vous n'avez pas de four spécial, renseignez-vous auprès des ateliers ou associations de céramique ou de poterie, ils acceptent parfois de mettre les pièces dans leur four contre une mini rétribution... Vous pourrez ensuite peindre votre pièce-montée avec de l'acrylique et la vernir ou bien utiliser de l'émail et recuire alors la pièce à 950°...

    Bon travail !