Tutoriels

  • Un sweat qui devient veste

    Tout a commencé par un nettoyage de printemps. Je devais vider un peu mon placard pour faire de la place...  J'ai du mal parfois à me séparer de certaines choses, mais il faut ce qu'il faut!

    Je suis tombée sur ce vieux sweat gris, banal, pas laid mais presque et complètement inutile car je ne l'ai jamais mis et comme j'avais une paire de ciseaux à portée de main, je me suis lancée dans le découpage et la transformation....

    customisation de vêtement, tuto veste

    Pour commencer, on retire le col et on coupe le devant sur toute la hauteur.

    customisation de vêtement, tuto veste

    On recoupe les manches (je suis partie sur des manches 3/4) bien perpendiculairement au poignet. 

    J'ai aussi retaillé le col en V. 

    J'ai fait 2 pinces (elles ne sont pas terribles mais bon, tant pis!)

    Et pour cacher les découpes, j'ai ajouté un morceau de joli biais sur toute la longueur, et un bout de tissu assorti (20 cm de largeur sur 135 de laize ont suffi) sur le bas. Un petit bouton en plastique et voilà!!!

    customisation de vêtement, tuto veste

     

    customisation de vêtement, tuto veste

  • Tuto Horloge

    Aujourd'hui pour changer, je vous propose un petit tuto. Si comme moi, vous avez quelque part chez vous une vieille horloge qui vous sort par les yeux ou que vous ne remarquez plus et qui possède un mécanisme amovible à l'arrière, ce tuto est fait pour vous!

    tuto horloge,décoration

    Matériel :

    1 cadre (bords et fond compris... Gardez l'emballage, on va en utiliser une partie...) 

    1 grande  feuille pour le fond de votre horloge

    1 mécanisme d'horloge avec ses aiguilles

    2 morceaux de tasseaux en bois que vous pourrez peindre ou non à la couleur de votre cadre

    un marteau et quelques clous

    du scotch double-face (ou de la colle) pour fixer vos éléments

    1 perceuse

    Pour la déco : du plastique dingue si vous en avez et/ou du papier épais à colorier ou de différentes couleurs (ici, je l'ai plastifié)

    1 feutre noir et des crayons de couleur

     

    Pour commencer, on va préparer le fond :

    On prévoit l'emplacement du mécanisme et on fait une petite croix sur le fond du cadre pour figurer le futur trou. On perce notre trou avec une mèche à bois (prenez un diamètre correspondant à votre mécanisme : moi, c'était du 12...)

    Pour pouvoir faire tenir le mécanisme sans que ça gêne à l'arrière de notre horloge, on découpe 2 longueurs de tasseaux que l'on placera de chaque côté du mécanisme (en haut et en bas). On les cloue à partir du fond du cadre.

    tuto horloge,décorationtuto horloge,décoration

    Astuce: Si vous souhaitez faire tenir votre horloge sur un mur avec une vis ou un clou, vous pouvez aussi percer le tasseau supérieur pour y glisser votre clou mural avant de le clouer sur le fond du cadre. 

     

    On fixe la feuille de papier du fond (après avoir découpé le petit trou pour les aiguilles) avec du double-face ou de la colle puis on fixe la marie-louise...

    Enfin, on positionne le cadre autour et on le fixe avec les languettes à l'arrière. 

     

    Ensuite, on s'occupe de l'intérieur de l'horloge :

    On recoupe proprement la fausse marie-louise (ici, j'ai utilisé le papier présent dans le cadre à l'achat, je l'ai retourné et bien recoupé avec un cutter et hop! Une marie-louise aux bonnes dimensions...)

    tuto horloge,décoration

    On choisit la feuille de papier épais de la couleur désirée qui va nous servir de fond. 

    La décoration de l'horloge : 

    Les heures : Vous pouvez choisir de ne mettre que les "points cardinaux" (12, 3, 6 et 9) ou tous les chiffres ou rien du tout, des symboles, des dessins, des photos... Vous pouvez les tracer sur du plastique dingue ou vous pouvez les tracer sur du papier épais de couleur ou à colorier ensuite comme vous le souhaitez.

    De mon côté, j'ai fait les deux... (sauf que j'ai oublié de tracer mes chiffres à l'envers sur le plastique dingue, donc j'ai dû recouvrir les surfaces avec du vernis...)

    tuto horloge,décoration

     

    tuto horloge,décoration

    L'habillage : Habitant dans un petit village, j'ai dessiné les façades de maisons de village avec un feutre noir. Ensuite, j'ai plastifié mes petites "maisons" et je les ai découpées scrupuleusement. 

    tuto horloge,décoration

    Pour fixer les élèments : Une fois que le trou est fait, c'est plus facile pour disposer les chiffres ou les symboles de part et d'autre... On fixe nos éléments avec du double-face ou de la colle. 

    tuto horloge,décoration

    Pour finir, le plus minutieux, le mécanisme :

    On place doucement le mécanisme de l'horloge à l'arrière. On visse ensuite par le dessus, l'aiguilles des heures et ensuite celle des minutes, on finit par la trotteuse (Attention, il ne faut pas trop serrer, sinon, le mécanisme va se "coincer")

    Astuce : si vos aiguilles sont trop "proches", elles risquent de frotter et de se coincer l'une sur l'autre... Vous pouvez les séparer avec un petit écrou... 

    On remet la pile, on règle les aiguilles et ça y est...

  • Essai d'un tuto tout enguirlandé!

    C'est bientôt les fêtes et pour l'occasion, lors de notre visite annuelle chez IK.., nous avons acheté des petites guirlandes à led pour 3 francs 6 sous! Après une petite recherche sur le net, j'ai trouvé ça... et du coup j'ai ressorti un reste de gobelets en plastique blanc, des "chutes" de tissus de récup' (un pantalon trop petit et troué, quelques "doublures", deux jupes raccourcies...), un soupçon de colle et TA DAM!!!

    guirlande en tissu

    guirlande tissu

     

    guirlande tissu


    Les filles sont ravies!

  • Tutoriel "Fleur en céramique"

    Voici un tutoriel pour réaliser des fleurs en céramique que vous pourrez accrocher sur des branches ou sur des "tiges" de fil de fer pour faire un bouquet poétique et durable. 

    Personnellement, j'utilise de la terre à faïence lisse rouge ou blanche mais à vous de trouver votre propre matière... Attention , pour travailler la terre sans qu'elle ne "colle", privilégiez une planche en bois et un rouleau à pâtisserie en bois : pas de plastique... Pour la découper, vous pouvez utiliser couteau, cutter, fourchette, raclette... 

    Première étape : Etalez la terre au rouleau à pâtisserie

    Si vous voulez une épaisseur uniforme, vous pouvez fixer sur les deux longueurs d'une planche en bois des tasseaux de l'épaisseur de votre choix. En faisant rouler le rouleau à pâtisserie dessus, vous obtiendrez ainsi une feuille d'épaisseur uniforme. (Pour voir la photo de la planche ainsi préparée, rendez-vous sur le tutoriel "la pièce montée")

    Tracez un "flocon" à 5 branches pour dessiner les 5 pétales de la fleur de façon régulière. Bien sûr, vous pouvez faire autant de pétales que vous voulez...

    Dessinez les pétales. Pas besoin de trop les arrondir : vous pourrez le faire avec les doigts une fois les pétales découpés et la fleur formée. 

     fleur1.jpg

    Percez la fleur au centre avec le manche d'un pinceau, une mèche à bois, le manche d'un couteau... Ici, j'ai utilisé le manche de mon outil. 

     tutoriel céramique

    Attention, en séchant et en cuisant, la terre va un peu se contracter : le trou et la fleur seront donc plus petits... Prévoyez donc un trou suffisamment large pour pouvoir y glisser l'extrémité d'une branche ou d'une tige en fil de fer épais. 

    Deuxième étape : Préparer le support de la fleur

    Préparez votre barbotine (rendez-vous sur le tutoriel "la pièce montée" pour voir comment se prépare la barbotine...)

    Réalisez un petit anneau du même diamètre que votre trou avec un peu de terre fraiche, fermez-le en utilisant un peu d'eau. (Vous pouvez le former sur le manche en bois de l'outil que vous avez utilisé pour percer la fleur) 

     fleur4.jpg

    Griffez le pourtour du trou avec la lame d'un couteau. Griffez la tranche de votre "anneau" de terre.

     tutoriel céramique

    Etalez la barbotine avec le bout de votre doigt sur les deux parties à souder et appliquez doucement, mais fermement l'anneau sur le pourtour du cercle. Lissez la terre au niveau de la soudure, il ne faut pas qu'il y ait de bulle d'air ou de trou. Pour éviter de déformer l'anneau en lissant avec le doigt, vous pouvez placer le manche de votre outil au centre de votre fleur (s'il n'est pas trop long). 

    tutoriel céramique

    Le support vous permettra de maintenir la fleur en place sur sa "tige".

    Attention : il faut enlever l'outil pour le séchage...

    Troisième étape : Les finitions

    Avec la pulpe du doigt, vous pouvez arrondir les bords des pétales avec un peu d'eau. Lissez la surface. Vous pouvez aussi réaliser doucement quelques traits avec la lame d'un couteau pour rendre les pétales plus réalistes, faire des impressions avec un morceau de dentelle ou bien une surface irrégulière (j'utilise parfois le bout d'un dé à coudre)...

    Pour le séchage de votre fleur, placez des petites boules de terre sous les pétales de façon à les remonter légèrement par endroit.

    tutoriel céramique

    Couvrez d'un sac plastique pour le séchage (sans emballer votre fleur...), il évitera à la terre de sécher trop rapidement et de fendiller. 

    Pour la cuisson de votre fleur, vous pouvez vous renseigner auprès d'un artisan potier ou d'une association de cours de poterie, ils acceptent parfois de prendre des pièces dans leur four contre un petite rétribution.

    Vous pourrez ensuite peindre votre fleur avec de l'acrylique.  

  • Tutoriel "La pièce montée"

     

    tutoriel céramique

    Première étape : On étale et on découpe les tours des deux étages

    Personnellement, j'utilise de la terre à faïence lisse blanche ou rouge, toute simple ! Mais à vous de choisir votre matière...

    Il faut commencer par étaler la terre au rouleau à pâtisserie sur une planche en bois. (attention, il ne faut pas utiliser de planche ou de rouleau en plastique. La terre et le plastique ne sont pas compatibles : la terre "colle" dessus et c'est la galère !) 

    On commence par les "tours" des 2 parties. 

    Pour les dimensions des pièces à réaliser, vous pouvez utiliser un verre, une tasse, une boîte de lait maternisé... Du moment que c'est cylindrique...ça ira. Il en faut 2 de taille différentes. 

    Pour respecter une épaisseur uniforme, vous pouvez utiliser une planche sur laquelle vous aurez fixé au préalable des tasseaux sur les côtés comme ici  (ils font à peu près 1 cm de hauteur) : 

     pièce montée 2.JPG

     Une fois la terre étalée, découpez une bande de terre au couteau ou au cutter... en suivant doucement un tasseau ou bien une règle en bois. (J'ai utilisé ici la largeur de deux baguettes )

    Il faut tenir le couteau bien droit car les bords doivent être le plus droit possible. Pour réaliser le pourtour des étages du gâteau, il faut former un cylindre avec la bande de terre. Pour un gâteau à deux étages, il faut deux cylindres et donc, il faut découper deux bandes de terre. 

    pièce montée 1.JPG

    Deuxième étape : On forme les cylindres avec les bandes de terre 

    Il faut griffer les deux extrémités à souder ensemble avec un couteau.  Ici, j'ai taillé les deux bords de la bande à 45 ° en utilisant un tasseau placé perpendiculairement à la bande de terre et en faisant glisser la lame de mon couteau dessus.  Ensuite il faut coller les bouts l'un sur l'autre et on utilise alors la barbotine. 

     pièce montée 3.JPG

    Préparer la barbotine : c'est la colle qui va vous servir pour ajuster ensemble les différentes pièces ! Il vous faut de la terre sèche (en poudre, en miettes ou en petits morceaux) et de l'eau : ça fait comme de la boue assez liquide. (Sur la photo ci-dessus, c'est juste de la poudre : je n'ai pas encore ajouté l'eau.)

    pièce montée 4.JPG

    On étale la barbotine sur les parties griffées et on les soude ensemble. On lisse ensuite du bout du doigt la soudure pour faire disparaître la marque, sans trop appuyer car la terre humidifiée est plus sensible à la pression... Si jamais il y a des petits trous ou des marques difficiles à lisser, on peut ajouter un peu de terre et un peu de barbotine pour les combler. 

    Troisième étape : On découpe les trois disques

    Il faut alors découper les 3 disques de terre. On découpe ainsi deux fois le même disque pour le fond et le dessus du "gâteau" inférieur et un autre disque adapté au cylindre du "gâteau" supérieur. (le disque doit reposer sur les bords du cylindre) 

     

    tutoriel céramique

    A partir de là, il faut laisser la terre durcir un peu. Compter une journée. S'il fait chaud, vous pouvez poser doucement sur les pièces un sac en plastique (sans les emballer...) Il gardera la terre humide. 

     tutoriel céramique

     Quatrième étape : On soude les disques et les cylindres

    Tout d'abord, vérifiez que les disques sont bien à plat avec la main et n'hésitez pas à les applatir si besoin. (En séchant, la terre a tendance à gondoler...)

    Ensuite, on griffe le pourtour des disques et la tranche des cylindres et on soude ces deux parties avec de la barbotine...Pour le gâteau inférieur (le plus gros), il faut faire attention à ne pas enfoncer le deuxième disque quand on l'applique: appliquez-le doucement sur le cylindre sans appuyer trop fort (utilisez la pulpe de vos doigts : il faut être ferme mais agir en douceur !)

     tutoriel céramique

    Vous pouvez remettre un peu de terre et de barbotine à l'intérieur au niveau de la soudure pour combler tous les trous...

    Cinquième étape : Assemblage final

    Avant d'assembler les deux parties du gâteau, il y a une étape importante qu'il ne faut pas oublier... Avec une pointe, percez un trou sous l'étage inférieur et un autre sur le dessus du gâteau inférieur. Les deux trous doivent faire environ  2/3 mm de large... Ces trous vont permettre à l'air de circuler et surtout de sortir. Si l'air reste prisonnier, la pièce va se fendre et risque d'exploser en cuisant sous l'effet de la pression... 

    tutoriel céramique

    (J'utilise toujours les outils, les mèches et autres de mon gentil petit mari et il n'aime pas ça du tout..)

    Ensuite, on fait un essayage avec les deux parties et on marque l'emplacement de la partie supérieure puis on griffe avec un couteau, barbotine et lissage...

    Là, vous pouvez utiliser une éponge humide pour lisser la surface du gâteau. C'est une méthode très efficace...

     tutoriel céramique

    Sixième étape : La décoration 

    J'ai appliqué une fleur sur le dessus avec la méthode barbotine et des petits cercles découpés à l'emporte-pièce. 

    tutoriel céramique

    (Pour découper une fleur régulière : vous pouvez tracer une croix puis une autre à 45° et les huit traits vous serviront à tracer et à découper les pétales)

    Pour devenir dure comme de la pierre, il faut faire une cuisson à 950°. Si vous n'avez pas de four spécial, renseignez-vous auprès des ateliers ou associations de céramique ou de poterie, ils acceptent parfois de mettre les pièces dans leur four contre une mini rétribution... Vous pourrez ensuite peindre votre pièce-montée avec de l'acrylique et la vernir ou bien utiliser de l'émail et recuire alors la pièce à 950°...

    Bon travail !